Fin

mtoritejennyni.jpg

Prisonnière du temps et de l’espace,

Tu m’as délivré sans engage,

Car la vie passe et trépas.

Ne serait-ce qu’un instant,

J’aimerai vivre plus longtemps,

Pour exprimer sans écrire,

Tout ce gâchis, cette triste vie.

Complainte d’une reine qui voit sa planète natale s’éteindre faute de soin. Avant de mourir tel un capitaine qui ne peut quitter son navire, elle m’envoya ces quelques paroles. Quelques mots tragiques qui me rappellent fortement combien il est important pour nous de prendre soin de notre chère demeure, la terre.

 

 

 



Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
agnes2nantes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur