Les Invincibles, chapitre 13, Nouveau gang à (…)

Pour lire le résumé, cliquez ici.

Pour lire le chapitre précédent, cliquez ici

  »Dimanche dernier, un nouveau gang peu orthodoxe a sévit dans le quartier (…), une zone considérée comme très chaude.

En effet, cinq individus, habillés de noir mais portant des masques incongrus et bariolés ont déambulé dans les rues, s’adressant aux jeunes du quartier.

Leur faciès de clowns a très vite déclenché l’hilarité de leurs auditeurs, des adolescents pour la plupart ayant l’habitude de vivre de petites « combines ». Très vite, la tension est montée entre les deux groupes. Des insultes ont fusé de la part des jeunes du quartier. L’un des masqué, une femme de forte corpulence au visage vénitien, a tenté de les raisonner, en vain.

En quelques minutes, la troupe des voyous du coin a triplé, des renforts arrivant de toute part. Une trentaine d’individus a menacé les cinq intrus de ces quelques propos : « Ouaille, bouffon ! Tu veux t’fritter ? Zyva, j’vais t’exploser la cheutron ! », traduction oblige pour nos concitoyens ignorant les us et coutumes de la cité : « Pauvre idiot, tu veux te battre ? Vas-y, je vais te casser la figure ! ».

Malgré cette invective, les clowns n’ont pas bronché, expliquant calmement que dorénavant, ils seraient présents régulièrement dans le quartier afin de faire régner l’ordre, qu’ils étaient prêts à remettre à la police tous les criminels.

Le moment fatidique est arrivé au moment où une bouteille vide s’est fracassée sur la tête de celui qui portait le masque de l’auguste. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’a pas semblé  blessé mais a  chuté maladroitement sur un morceau de verre et s’est étalé aux pieds de ses compagnons. Plusieurs projectiles se sont abattus sur les cinq inconscients qui n’ont pas bougé d’un pouce. Les bras croisés, ils ont  attendu que la salve passe, insensibles aux coups qui pleuvaient.

Au bout de quelques secondes qui auraient dû suffire à les terrasser ou à les faire fuir, les agresseurs ont remarqué leur attitude figée. Une peur confuse a parcouru la foule, immobilisant leurs faits et gestes. Seul l’un d’entre eux, plus courageux (ou plus fou, à vous d’en juger), s’est précipité vers le clown blanc pour lui asséner un coup de poing dans les côtes,  qui n’eut comme seul effet d’obliger l’agressé à repousser son assaillant, le projetant violemment contre ses compagnons apeurés.

Tétanisée par ces nouveaux ennemis, la foule s’est vite dispersée, laissant le nouveau gang faire régner la loi.

Milles questions me brûlent les lèvres mais une seule mérite une réponse imminente : qui sont-ils ? Des supers-héros invulnérables ?

Seul l’avenir nous le dira. »

De Lina Carmen, article que j’ai écrit à l’époque.



Insolite 7

insolite7.jpg



Des mots, des phrases, de la poésie

« La parole de la Siffreine ne venait pas des choses écrites, mais d’autres paroles entendues dans son enfance, et transmises de génération en génération. Elle possédait des vergers, des jardins et des potagers de mots et d’images qu’elle offrait parfumés et savoureux comme fleurs et fruits, unis en dictions rustiques, en proverbes et sentences populaires, en fêtes de la pensée ramassée au creux des chemins. »

Robert Sabatier, « Les enfants de l’été ».

Connaissez-vous des expressions ou des phrases qui correspondraient à cette description ?

Par exemple : « Le chasse-rosée va taper aujourd’hui »

« Ce vin est si gai qu’il chante dans mon verre. »

Poétes à vos plumes !

fleur9.gif

 



Le ‘zine de la communauté Autre Mondes.

Comme vous le savez certainement, je gère également un blog de SF avec over-blog. Grâce à ce blog, je fais partie de la communauté Autres Mondes. Les blogeurs, sur le forum, sont vraiment sympathiques.

A chaque saison, il y a un concours de textes et illustrations sur un thème. L’automne dernier, le thème était : « Royaume en ruine ». J’ai écrit un texte sur ce sujet et j’en ai fait l’illustration, enfin je m’y suis risqué, car le résultat est très enfantin.

Pour lire ma participation, cliquez ICI

Pour « admirer » mon illustration, cliquez ICI

Et bien je suis contente car mon texte a eu la cinquième place ex aequo avec d’autres ! C’est pas mal, je suis contente.

Maintenant, je vous encourage à jeter un oeil sur le ‘zine, il y a des choses à voir, notamment de belles illustrations et des artistes à découvrir ! Cliquez sur l’image et vous serez redirigé vers le ‘zine.

Bonne lecture les amis !

Lina Carmen

 

webzine.jpg

 

 



J’aimerais…

J’aimerais écrire avec la poésie de Robert Sabatier, la logique stupéfiante de Gaston Leroux et l’imagination de René Barjavel.

« Les yeux, c’est comme le ciel d’entre deux saisons, cela peut changer d’un moment à l’autre. » Robert Sabatier, dans Les enfants de l’été.

« Il s’agit de prendre la raison par le bon bout. » Gaston Leroux dans Le mystère de la chambre jaune.

paysage15.jpg



Connaissez-vous Malek ?

Chers amis, aujourd’hui, j’aimerai vous faire découvrir, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, un auteur de science fiction et fantasy qui a le don de nous faire découvrir de nouveaux horizons. Ses écrits sont un enchantement pour l’imagination. Il édite principalement en auto-édition mais vous pouvez lire la plupart de ses oeuvres sur son blog. Il illustre lui-même ses nouvelles et les couvertures de ses ouvrages. D’ailleurs, voici l’une de ses illustrations. Cliquez dessus et vous irez directement chez Malek Hamadou.

illmalek.png

Je vous souhaite un beau voyage dans son imaginaire !

Lina Carmen.



Une info

Vous écrivez souvent, sur vos blogs ou pour des concours d’écriture, mais voilà, vous faites trop de fautes d’orthographe ! Voici la solution avec « Projet Voltaire ». Grâce à un entraînement personnalisé, bientôt, vous ne ferez plus de fautes ! J’ai testé, et j’ai adopté ! Allez vite faire le test :

ecriture.jpg



grimaces

grimacecalvin.jpg



Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
agnes2nantes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur