Ils partent, de Sandra Sbaizero

« Ils partent ceux qui nous sont chers
Car rien ici-bas n’est destiné à durer.
Qu’ils soient animaux, tendres compagnons à quatre pattes
Qui entrent et sortent de nos vies de façon éphémère,
Qu’ils soient parents, eux qui étaient présents à nos tout premiers instants,
Qui nous ont élevés, éduqués et parfois, ont souffert pour nous,
Qu’ils soient amis, venus presque par hasard,
Restés par goût et par affinité,
Qu’ils soient camarades, juste croisés pour un temps,
Qu’ils soient nos frères, nos soeurs, nos enfants,
Liés à nous par le sang souvent, mais surtout par les sentiments,
Qu’ils soient maîtresse ou amant, époux ou concubin,
Comme une moitié de nous, car seuls, nous sommes incomplets,
Tous donnent du sel à l’existence,
En font la saveur, en révèlent la valeur…
Mais tous, hélas, aussi nous quittent quand arrive leur heure…
Et c’est ainsi qu’en ce monde, nous oscillons sans cesse entre chagrin et bonheur. »

Merci Sandra pour ces mots de réconfort.

fleur3.jpg



Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
agnes2nantes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur