Les Invincibles : chapitre 013, Nouveau gang à(…)

« Dimanche dernier, un nouveau gang peu orthodoxe a sévit dans le quartier (…), une zone considérée comme très chaude. En effet, cinq individus, habillés de noir mais portant des masques incongrus et bariolés ont déambulé dans les rues, s’adressant aux jeunes du quartier. Leur faciès de clowns a très vite déclenché l’hilarité de leurs auditeurs, des adolescents pour la plupart ayant l’habitude de vivre de petites « combines ». Très vite, la tension est montée entre les deux groupes. Des insultes ont fusé de la part des jeunes. L’un des masqué, une femme de forte corpulence au visage vénitien, a tenté de les raisonner, en vain. En quelques minutes, la troupe des voyous du coin a triplé, des renforts arrivant de toute part. Une trentaine d’individus a menacé les cinq intrus de ces quelques propos : « Ouaille, bouffon ! Tu veux t’fritter ? Zyva, j’vais t’exploser la cheutron ! », traduction oblige pour nos concitoyens ignorant les us et coutumes de la cité : « Pauvre idiot, tu veux te battre ? Vas-y, je vais te casser la figure ! ». Malgré cette invective, les clowns n’ont pas bronché, expliquant calmement que dorénavant, ils seraient présents régulièrement dans le quartier afin de faire régner l’ordre, qu’ils étaient prêts à remettre à la police tous les criminels.  Le moment fatidique est arrivé quand une bouteille vide s’est fracassée sur la tête de celui qui portait le masque de l’auguste. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’a pas semblé  blessé mais a  chuté maladroitement sur un morceau de verre et s’est étalé aux pieds de ses compagnons. Plusieurs projectiles se sont abattus sur les cinq inconscients qui n’ont pas bougé d’un pouce. Les bras croisés, ils ont  attendu que la salve passe, insensibles aux coups qui pleuvaient. Au bout de quelques secondes qui auraient dû suffire à les terrasser ou à les faire fuir, les agresseurs ont remarqué leur attitude figée. Une peur confuse a parcouru la foule, immobilisant leurs faits et gestes. Seul l’un d’entre eux, plus courageux (ou plus fou, à vous d’en juger), s’est précipité vers le clown blanc pour lui asséner un coup de poing dans les côtes,  qui n’eut comme seul effet d’obliger l’agressé à repousser son assaillant, le projetant violemment contre ses compagnons apeurés. Tétanisée par ces nouveaux ennemis, la foule s’est vite dispersée, laissant le nouveau gang faire régner la loi. Milles questions me brûlent les lèvres mais une seule mérite une réponse imminente : qui sont-ils ? Des supers-héros invulnérables ? Seul l’avenir nous le dira. »

 



1 commentaire

  1. Tony Yves 12 septembre

    Bonsoir Lina
    Depuis le temps , il me semble l’avoir déjà lu mais dans le doute j’ai préféré m’y replongé

Laisser un commentaire

Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
agnes2nantes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur