Les Invincibles : chapitre 008, collection privée.

 

Je me suis vite rendu compte qu’Hercule était un être étrange et timide. Il parlait peu, et n’énonçait qu’un mot à la fois. Mais le plus curieux était son obsession des collections. Il ne pensait qu’à collectionner tout ce qu’il voyait. Il suffisait qu’il soit fasciné par un objet pour qu’il désire l’obtenir dans tous les exemplaires possibles. Son petit appartement était un vrai musée. Ses objets fétiches encombraient les moindres recoins. On y trouvait de tout et en plusieurs exemplaires ! Savonnettes parfumées, fourchettes de toutes formes, voitures miniatures, stylos plumes… mais aussi des choses qu’on ne penserait pas à collectionner comme des rouleaux de papier toilette de couleurs diverses. Je crois que ce qui m’a le plus effrayé, ce sont les peaux de serpents ou de lézards. Sur le moment, je n’ai pas pensé à lui demander comment il se payait tout ça. Je savais qu’il travaillait comme pompiste sur une aire d’autoroute. J’aurais peut-être dû l’interroger…

collectionhercule3.jpgcollectionhercule6.jpgcollectionhercule7.jpgcollectionhercule9.jpg



Laisser un commentaire

Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
agnes2nantes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur