Merci Monique !

Voici deux jolies créations de Monique. Allez visitez sont site en cliquant sur mon prénom. Elle se fera un plaisir de réaliser votre prénom !

lina10.gif

lina11.gif



Juste pour vous dire…

Un petit message pour vous dire qu’un article est paru dans la dépêche du midi du tarn-et-garonne sur notre création d’entreprise !

Voici le lien, vous verrez une photo de David et moi à l’oeuvre !

C’est par ici !!!

A bientôt !

Lina



Notre entreprise

J’ai ajouté un article sur notre blog pour notre entreprise. Je suis en photo !! Et oui, j’ose enfin mettre des photos de moi sur Internet. Allez voir : Notre site pour l’entreprise de nettoyage.



Avez vous suivi la guilde des Invincibles ?

Il y a quelques temps déjà, j’ai débuté une parodie de super-héros : La guilde des Invincibles. Elle rassemble de curieux personnages qui n’ont pas l’air de super héros. Et pourtant, rien ne peut leur arriver ! Ils sont indestructibles. C’est Mederick Polakowsky qui nous raconte leur fabuleuse histoire. Tout a commencé lorsqu’il a rencontré la jolie Lyly dont il tombe immédiatement amoureux. Malheureusement la belle est dépressive et collectionne les tentatives de suicide. D’autres rencontres suivront comme celle de Kevin Tatouille, un éternel rêveur qui se casse toujours la figure, Hercule Annamour, un collectionneur étrange et chevronné et finalement, Sandy Kilos, une jeune femme intelligente mais en surpoids. Si vous désirez lire les chapitres précedents, voici les liens :

Chapitre 1 : Lyly.

Chapitre 2 : Les Invincibles.

Chapitre 3 : Famille.

Chapitre 4 : L’annonce.

Chapitre 5 : Tatouille.

Chapitre 6 : La guide des Invincibles.

Chapitre 7 : Hercule.

Chapitre 8 : collection privée.

Chapitre 9 : Première intervention.

Chapitre 10 : Nouvelle recrue.

Chapitre 11 : Nouveau départ.

Chapitre 12 : les masques.

Chapitre 13 : Nouveau gang à (…)

Le dernier chapitre est juste en dessous.

Bonne lecture !

Lina Carmen



La guilde des Invincibles. Chapitre 14 : Nouveau pouvoir.

gratteciel.jpg

Nous sommes assez fiers de nous. En quelques semaines, l’ordre est revenu dans la cité ! Nous avons bouclé tous les dealers du coin et avons encouragé les junkies à s’inscrire en cure de désintoxication. En faisant des rondes régulièrement, nous avons pu sécuriser le quartier. Les habitants se sont habitués à nous et les grand-mères nous remercient souvent avec quelques pâtisseries de leur confection. Mais nous étions loin de connaître tous nos pouvoirs…

Lyly est arrivée un soir chez moi, plus morose que jamais. Toute l’équipe était présente avant de nous dispatcher dans les rues pour nos rondes noctambules. Affligé de voir la belle Lyly aussi désespérée, je n’ai pu m’empêcher d’essayer de la consoler.

« - Qu’as-tu Lyly ? Tu vas encore plus mal aujourd’hui.

- Mouais, j’en ai marre.

- Marre de quoi ?

- De rater mes suicides.

- T’as encore essayé ! T’avais promis d’arrêter ! Depuis que nous formons une famille, je croyais que tu ne pensais plus à te
donner la mort.

- Ouais mais bon, j’avais pas tout tenté… c’est plus
fort que moi.

- Et qu’as-tu fait cette fois ?

- Je me suis jetée du haut d’un gratte-ciel.

- Pourquoi, la défenestration n’était pas encore à ton
actif ?

- Je sais, c’est bête mais je n’y avais pas encore
pensé !

- Et bien entendu tu t’es encastré dans le trottoir
sans une égratignure…

- Pas du tout.

- Pas du tout ? Que veux-tu dire ?

- Ben… j’ai sauté et je n’ai jamais rencontré le sol. Je me suis envolée, comme superman ! Encore un suicide raté… ajouta t-elle
en soupirant. »

Nous nous sommes tous regardés, époustouflés par une telle révélation. Est-ce à dire que nous sommes tous capables de voler ?Immédiatement, nous avons décidé de tenter un vol plané. Après tout, nous sommes les invincibles, rien ne peut nous arriver !



Désolé pour mon absence !

Bonjour à tous,

j’ai été trés occupé ces derniers jours par le travail. J’aide mon mari à monter son entreprise de nettoyage.

En ce moment, je suis en train de monter un  site internet pour faire notre publicité. Etant donné que je le fais moi-même, ce n’est pas évident d’obtenir un bon référencement.

Pouvez-vous visiter notre site ? Ainsi, si on a des visites, on arrivera à monter dans les pages google. Mon objectif est de me retrouver dans la première page. Cliquez ici, vous serez dirigé vers notre site.

Merci pour votre aide !

J’ai l’intention de reprendre l’histoire des Invincibles, bientôt la suite !

A bientôt

Lina



Jouer avec les mots.

Lisez ces deux textes, ils sont presques identiques !

Dans la cuisine du vieux chalet.

Un ravioli au fond d’un petit poêlon, réchauffe et il dore sous une couche de gruyère râpé. Le vieux chalet est bien tranquille. Pour le dîner, tout sera grillé, appétissant, fondant ! Le fromage est posé sur un plat ravissant. Sans doute, et d’une bouchée, il sera avalé ! Le saucisson, gras et bien tendre sera coupé en rondelles. Et, servi sur un plateau, le chocolat bout, le verser sera délicat et dangereux ! D’un seul coup, il écume, et gorge le chalet d’un bon et tranquille parfum.

Dans la cuisine du vieux chat laid.

Un rat vit au lit, au fond d’un petit poêle long. Réchauffé, il dort sous une couche de grues hier happées. Le vieux chat laid est bien tranquille. Pour le dîner, tout ce rat gris et appétissant, fond dans le fromage. Et posé sur un plat, ravi, sans s’en douter, d’une bouchée, il sera avalé ! Le sot, si son gras est bien tendre, sera coupé en rond d’ailes et srvi sur un plat. Oh ! Le choc ! Holà ! Bouleversé, ce rat délicat est dangereux ! D’un seul coup, il écume, égorge le chat laid d’un bond et tranquille, part. Fin.

Qu’en pensez-vous ? On fait pareil ? Allez, avis aux amateurs, essayons d’écrire deux phrases qui sont identiques à l’oral mais différentes à l’écrit !

Bon courage, je m’y mets dès que je peux.

A bientôt, Lina Carmen



Jolie création de Monique

fleur16.gif



« Le gros lot » de Sandra Sbaizero

S.A Dubidon
6 bis rue de Larnac
41000 le Pré-Judisse

à

Mme Vick Time
2 rue des Pâtures
41100 Orgie

Madame,

J’ai l’honneur de vous annoncer que vous avez gagné un séjour de quinze jours* au Maroc pour deux personnes**, dans un hôtel***. Non, vous ne rêvez pas ! Notre société a choisi de récompenser ainsi ses meilleurs clients. Il vous suffit de vous présenter le deux juillet prochain au guichet de notre partenaire voyagiste, « Les tours de Cauchon », à l’aéroport d’Orly, munie de la présente lettre et du coupon ci-joint dûment rempli.
Au cas où vous ne souhaiteriez pas profiter de votre prix, je vous saurais gré de m’en avertir afin que je puisse en faire bénéficier un autre client.
En vous remerciant de votre fidélité, je vous prie d’agréer, madame, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Le responsable marketing

« Vincent ! Vincent ! s’écria Vick en agitant la précieuse lettre sous le nez de son mari. Regarde ce qu’on vient de recevoir ! Et toi qui disais qu’on ne gagnait jamais rien ! » Sachant que sa femme ne le lâcherait pas tant qu’il n’aurait pas lu la feuille qu’elle lui tendait, il s’exécuta en râlant. Mais en découvrant la teneur du message, un large sourire apparut sur son visage : un voyage gratuit qui leur tombait du ciel, ça ne se refusait pas ! Ils ne disposaient que d’un mois pour se préparer au départ, mais ça valait la peine de se démener un peu.
Tout à leurs préparatifs, ils ne virent pas le temps passer et le jour j. arriva à une vitesse folle. Vincent pressa sa femme qui vérifiait pour la énième fois qu’ils n’avaient rien oublié. C’est qu’ils avaient de la route à faire avant d’atteindre l’aéroport ! Et puis, l’heure de l’embarquement n’était indiquée nulle part… Ce serait idiot de louper l’avion !
Arrivés sur place, ils connurent un bref moment de panique devant l’immensité des lieux. Empêtrés dans leurs bagages, ils ne savaient pas dans quelle direction aller. Heureusement, un aimable employé les renseigna et leur indiqua comment parvenir jusqu’au comptoir qu’ils cherchaient. Une hôtesse souriant prit la lettre et le coupon et leur tendit à chacun un cocktail coloré. Vincent et Vick se regardèrent interloqués et reposèrent leurs verres sans y toucher.
-Merci, dit Vincent, mais il n’est que huit heures… c’est un peu tôt pour une telle boisson. Nous venions seulement retirer notre prix.
-C’est ce que vous venez de faire, répondit l’hôtesse sans se départir de son sourire.
-Je ne comprends pas… bredouilla Vick. Où sont les billets d’avion ? La réservation pour l’hôtel ?
-Je vais vous montrer notre catalogue et nos tarifs pour que vous puissiez faire votre choix.
-Vos tarifs ? dit Vincent. Mais ce voyage, on l’a gagné ! Il nous est offert : c’est écrit sur la lettre que nous venons de vous remettre. Nous avons gagné un séjour de quinze jours dans un hôtel trois étoiles au Maroc !
-Il y a un malentendu cher monsieur ! Ce ne sont pas des étoiles, ce sont des astérisques. Voyez par vous-même, il suffit de retourner la lettre pour voir les clauses auxquelles elles vous renvoient : *un séjour de quinze jours offert si votre numéro est tiré au sort, **un cocktail de bienvenue sera offert à l’aéroport à chacun des participant et à leur conjoint, ***le règlement du présent concours est disponible sur simple demande auprès de Maître Ahmed Eipan, huissier à Paris XIIème.

Retrouvez Sandra sur son blog en cliquant ici.



Disparition

challengecaliope.jpg

1er interrogatoire.

La jeune femme ne cessait de sangloter bruyamment. L’inspecteur de police qui l’interrogeait ne savait plus comment faire pour la calmer. Il lui avait déjà apporté une tisane à la camomille mais rien n’y faisait. Les coudes sur la table, le visage dans les mains, elle continuait de verser son flot de larmes. Elle n’avait même pas jeté un œil sur la tasse qu’il avait déposé devant elle.

(suite…)



12345...21

Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
agnes2nantes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur